SDAU de 1984

SDAU de 1984

SDAU PINCEAU 1984


Après la refonte du découpage administratif et communal qui a marqué le début d’une action profonde et systématique de réorganisation de cette ville, Sa Majesté le Roi Feu Hassan II a prodigué ses Hautes Directives pour l’élaboration d’un Schéma Directeur d’Aménagement Urbain pour le Grand Casablanca.


Institué par le dahir portant loi n° 1.84.17 du 21 Rabia II 1404 (25 Janvier 1984). Février 1984 P.52) et approuvé par Décret n° 2.85.431 du 7 Ramadan 1405 (28 mai 1985) (B.O. du 5 juin 1985 P.254), le Schéma Directeur présente les grandes options du développement urbain pour une aire englobant tout le territoire de la Région du Grand Casablanca et celui des Communes Rurales de Mansouria et de Beni Yakhlef (Province de Benslimane) et d’Ouled Saleh (Province de Settat).


Ce document d’urbanisme constitue aujourd’hui la pièce maîtresse de la planification urbaine à Casablanca.


Il définit, pour une durée de 25 ans, les grandes lignes du développement futur de l’agglomération casablancaise, sur une superficie de plus de 100.000 hectares, en tenant compte des besoins et en essayant de remédier aux carences dont souffrait la ville durant son évolution.


Le SDAU préconise en conséquence :

  • la correction des tendances naturelles du développement urbain de la ville ;
  • le développement d’un schéa linéaire côtier entre Casablanca et Mohammédia, appuyé sur les grandes infrastructures de transport déjà existantes : autoroute, voie ferrée, route côtière ;
  • la répartition des fonctions centrales, en créant des pôles secondaires autour des nouveaux complexes administratifs ;
  • la réduction du clivage entre l’habitat et les activités, par une meilleure répartition des zones industrielles ;
  • la modernisation et le développement du parc autobus et l’utilisation de la voie ferrée existante comme desserte urbaine, pour assurer l’efficacité des transports collectifs ;
  • la mise en place des moyens de gestion et de contrôle du développement urbain, par l’établissement de documents d’urbanisme et par l’adoption d’une politique foncière appropriée ;
  • l’amélioration du cachet architectural, moyennant l’étude des zones spécifiques en leur conférant une place de choix à l’intérieur du paysage urbain, telle la construction de la Mosquée Hassan II, du Théâtre, du Palais des Congrès, du Centre d’Affaires ainsi que l’aménagement des grandes voies urbaines.

Le Schéma Directeur a également proposé la réalisation de 17 actions majeures, notamment :

  • la restructuration de la Place des Nations Unies ;
  • la réhabilitation de l’Ancienne Médina ;
  • l’aménagement du Centre d’Affaires de Sidi Belyout ;
  • l’aménagement du Boulevard MOHAMED VI (ex-Route de Médiouna) ; »
  • l’aménagement des abords du Palais Royal ;
  • l’aménagement de la Corniche ;
  • la réalisation de nouvelles voies urbaines ;
  • le projet de Métro de Casablanca.

Ces actions visent à dynamiser la ville à partir de son centre qui a toujours formé son cœur battant et à restructurer les espaces périphériques à travers l’implantation d’équipements structurants et la rénovation des quartiers vétustes.

Evaluation prospective du SDAU de 1985

0,53 Mo

L’Agence Urbaine de Casablanca est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière et placé sous la tutelle du ministre de l’intérieur, institué par le Dahir portant loi n°1‐84‐188 du 9 octobre 1984.

CONTACTEZ-NOUS

18, bd Rachidi , Lusitania CASABLANCA

Tél 1: + 212 (0) 5 22 29 57 03

Fax: + 212 (0) 5 22 22 33 32

Abonnez-vous et recevez les dernières nouvelles, conseils et mises à jour dans votre boîte de réception.

Copyright © 2021 Agence Urbaine de Casablanca

Réalisé par Hyperlink

ssdfsdfsd